Tissus jersey et loisirs créatifs

Le jersey n’est pas issu du tissage, mais d’un tricotage du fil. Les T-shirts sont réalisés dans cette matière. Ce mode de fabrication lui confère une souplesse et une élasticité qui en font un matériau de choix, voire incontournable pour certaines créations. Le jersey peut donc être de différentes matières – laine, viscose, synthétique, polyamide, élasthanne, coton ou plusieurs de ces matières mélangées et se trouve facilement dans les magasins de tissus et les merceries. Parfois c’est un tissu très fin, parfois plus épais, pour les sweat-shirts notamment. On le trouve facilement dans les espaces de vente de tissus sur internet. L’un des plus agréable, est le jersey de coton ou tissu jersey cliquez ici. C’est le tissu idéal, par exemple, pour les créations destinées aux tout-petits et pour de nombreux autres loisirs créatifs. Vous le trouverez dans de nombreuses déclinaisons de tissu imprimé ou uni.

Comment travailler le jersey ?

Il demande quelques précautions lorsque l’on veut le façonner. D’abord, il est toujours préférable de laver le jersey avant de le travailler, car ce dernier pourrait rétrécir un peu. On le repasse sur une seule épaisseur pour éviter la formation de faux-plis. Le jersey peut parfois avoir tendance à se roulotter, ce qui complique sa mise en œuvre. L’astuce est de vaporiser un mélange d’eau (250 ml) et de fécule de maïs (4 cuillerées à café environ), puis de le repasser jusqu’à ce qu’il soit sec et bien plat. Si vous souhaitez coudre un ouvrage à la machine, pensez à soigneusement le faufiler avant de le piquer. La préparation demande un peu de temps, mais vous en gagnerez au moment de la piqûre machine. Ce tissu étant élastique, l’idéal est de le coudre à l’aide d’un point qui l’est également. Il existe des machines spéciales, appelées « surjeteuses » mais leur achat ne se justifie pas lorsque l’on coud occasionnellement. Votre machine à coudre classique dispose sûrement d’un point jersey, ou d’un point stretch. A défaut, le point zig-zag standard fera très bien l’affaire. Il arrive parfois, si votre tissu est fin, que le tissu se laisse entraîner sous la plaque d’aiguille de votre machine. Vous éviterez ce désagrément en glissant un morceau de papier calque ou du papier sulfurisé (cuisson) entre la plaque et le tissu. Cette technique a le deuxième avantage d’empêcher l’ouvrage de se déformer. Évitez quand même de tirer sur le tissu au moment de la couture.

Quelles réalisations avec le jersey ?

Les idées et les tutoriels ne manquent pas. Un beau tissu imprimé sera idéal pour réaliser une petite robe dos nu, une robe bustier ou un top. Un jersey coton sera parfait pour réaliser un nid pour bébé, ou un doudou ou un bonnet d’été. Il existe une multitude d’autres réalisations possibles, telles que des bandeaux, des bonnets, des pochettes pour téléphone, des petites marionnettes. Avec des bandes de jersey tissées ou nattées on peut aussi réaliser des bracelets, des tawashis, sortes d’éponges lavables dites japonaises. Ces longs rubans découpés dans du jersey coton peuvent également se tricoter, être travaillés au crochet ou encore transformés en pompons. Certaines petites mains habiles font ainsi des écharpes, des coussins, des tapis, ou même des hamacs pour les plus audacieuses. A croire que le jersey n’a de limite que celle de votre imagination. Alors à vos aiguilles, ciseaux et coupons.


Plan du site